Histoires de pirates à Rethymnon

Fortezza, Rethymnon, Crete, Grece.  Karma Travel. creteisparadise.wordpress.com

De retour à Rethymnon, je suis venu me promener à la Fortezza sur la colline du Paleokastro (« Vieux Château »). Il s’agit d’une forteresse vénitienne avec une histoire colorée. Elle peut avoir été construite sur le site d’une acropole romaine dont il ya des références littéraires.  Y est décrit un temple d’Apollon et un sanctuaire d’Artémis. Le « Vieux Château » a été construit ici à l’époque byzantine.

Ce petit Castel Vecchio a été occupé par un pirate génois en 1206, lorsque l’Empire byzantin était dans un moment de faiblesse et de la quatrième croisade battait son plein. Ce pirate, Enrico Pescatore, était un ennemi des Vénitiens dont l’ambition l’a conduit à reprendre la Crète brièvement et a renforcer les fortifications  du vieux château. Il s’est fait renommer Enrico dell Castello de Candia et s’est aussi proclamé gouverneur de Candie. Son aventure en Crète n’a pas duré longtemps, car la puissance navale de la marine vénitienne a surpassé l’ambition du pirate. Plus tard, Enrico a été engagé pour protéger une flotte allemande des galions transportant à travers la Méditerranée une cargaison précieuse: la future épouse de l’empereur Frédéric II, la princesse Yolande de Jérusalem.

Les Vénitiens ont utilisé Rethymnon comme une base stratégique. Ils ont construit un petit port et plusieurs fortifications. Au 16ème siècle, les murs ont eté testés par le feu aux mains des envahisseurs turcs et des pirates. Un corsaire de la Calabre, Giovanni Dionigi Galeni, s’empara de la forteresse en 1571. Giovanni avait été capturé autant qu’enfant par l’un des capitaines du pirate Barberousse Hayreddin Pacha, et forcé de devenir un esclave de galère. Il a rejoint les corsaires et s’est converti à l’Islam. Giovanni a été connu sous plusieurs noms, car leurs vilenies terrorisaient la Méditerranée. Il était si célèbre qu’il a même été mentionné dans «Don Quichotte» de Cervantès, sous le nom de «Uchali». Apparemment, le surnom était une dérivation de son nom de Pirate italien, Occhiali. Le grand méchant a commencé ses activités à Alger, où il se distingua bientôt parmi les disciples du pirate le plus redouté de la Méditerranée, Turgut Reis. A cette époque, il était connu comme Ali Uluj. Il était non seulement reconnu par sa violence, mais aussi comme un bon administrateur. Par conséquent, il a eté commandé avec l’administration de l’île égéenne de Samos, et est également nommé Beylerbey (gouverneur général) d’Alexandrie. La conquête de Rethymnon est venu pendant une année mouvementée pour Ali Uluj.  Il avait  capturé quatre galions près de Malte, puis avait fait face à une mutinerie des janissaires d’Alger, qui exigeaient des arriérés. En cette année, Ali Uluj avait également participé à la bataille de Lépante (qui fait partie d’une campagne visant à expulser les espagnols de l’Afrique du Nord). Voilà l’origine de la  référence chez Cervantes. Dans ce contexte, Uluj Ali avait assez de problèmes à l’époque et n’a pas réussi à l’exploit en Crète, même s’il a bien détruit Rethymnon.

Les Vénitiens ont appris une leçon en faisant face à l’attaque de Uluj Ali. Ils ont rapidement commencé les travaux pour renforcer les fortifications. La reconstruction a duré vingt ans. Le nouveau design de la forteresse a été pensé pour heberger la défence vénitienne, y compris les bureaux administratifs, les magasins de munitions, et une église catholique pour ceux qui habitaient à l’intérieur des murs de la Fortezza.

Après l’occupation turque, l’Église catholique est devenue une mosquée et plusieurs maisons ont été construites intra-muros.

La Fortezza a été utilisée comme une prison à un moment donné, puis les immeubles construits à l’intérieur ont devenu maisons closes. Ces habitations intra-muros ont été démolies au 20e siècle. Aujourd’hui, le fort y reste, et dedans sont les ruines de ce qui était autrefois l’arsenal de cette forteresse, l’église transformée en mosquée, et le beau Théâtre Erofili, qui mérite une autre note sur ce blog.

J’imagine qu’il y a encore plusieurs histoires sur cet hôtel, qui est très agréable à visiter et qui est maintenant utilisé pour des événements culturels. En fait, depuis 1987, on célèbre ici un Festival de la Renaissance qui a lieu chaque été.

Ne manquez pas l’opportunité de réserver une visite guidée de la Fortezza et la belle ville de Réthymnon. Contactez Karma Travel! Leurs experts peuvent vous organiser le transport et l’hébergement, ainsi que vous apporter des informations utiles sur les festivals et activités spéciales pour rendre vos vacances plus intéressants et agréables!

Publicités

Le Monastère de Saint Pierre

Agios Petros, Crete, Grece, Karma Travel. creteisparadise.wordpress.com

 

Je suis de retour à Héraklion depuis la fête de la St Sylvestre. Chaque fois que je viens dans cette ville, je trouve un nouveau trésor. A cette occasion, j’écris sur une de ces découvertes.

J’étais en train de flâner autour du rempart que se trouve au bord de mer, et j’ai trouvé l’ancien monastère de Saint Pierre (Agios Petros), construit par les moines dominicains. Ce monastère abrite les seuls fresques du 15ème qui survivent à Héraklion. Ce fut un monastère catholique, et l’un des plus importants de la ville.

Le monastère possède deux bâtiments principaux, mais ce n’était pas toujours le cas. Bien que les bâtiments ont été restaurés récemment, un examen attentif révèle les traces de nombreux âges différents, c’est ce qui a attiré mon attention et me fit entrer. Le bâtiment principal (et original) a été construit au 13ème siècle comme une basilique à nef et d’un toit à deux versants, qui s’est effondré en 1303 et a été reconstruite. Tout au long des trois siècles suivants, des nouveaux éléments ont été ajoutés à l’édifice, comme les deux chapelles voûtées qui se trouvent face au mur sud du bâtiment principal. Pendant cette période, il y avait une nécessité de reconstruire le bâtiment principal une et autre fois.  La basilique  s’est effondré encore au moins trois fois entre les âges 14 et 16.

En 1669, peu après l’invasion ottomane, l’église fut transformée en mosquée du sultan Ibrahim. Un minaret a été ajouté dans le coin sud-ouest. Dans les murs nord et sud, vous pouvez voir les fenêtres qui ont été ajoutés au cours de cette période.

Au 19ème siècle, la basilique s’est effondré à nouveau. Cette fois, elle a été reconstruite et on a ajouté une coupole. Certaines marques de cette reconstruction sont encore visibles sur le mur nord.

Après l’invasion turque, le bâtiment est tombé en désuétude. C’est alors qu’il a été utilisé comme une salle de cinéma, puis comme atelier de menuiserie.

En 1991 une restauration complète a commencé, qui a été terminé jusqu’en 2010. Le bâtiment et ses environs ont été expropriés et des fouilles ont été effectuées dans le voisinage. Les archéologues ont fait des découvertes fascinantes, particulièrement ceux du second Empire byzantin. Certains de ces objets peuvent être vus au Musée historique d’Héraklion. La restauration a été supervisée par l’Archidiocèse de Crète. La vocacion religieuse du bâtiment a été retourné. En fait, comme un témoignage de son histoire, le monastère est devenu un lieu de culte interreligieux, et acueille aussi des manifestations culturelles.

Si vous souhaitez explorer Héraklion avec un guide local, contactez Karma Travel! Leurs experts peuvent également vous conseiller sur des endroits d’intérêt en dehors des routes touristiques habituelles, ainsi que vous aider à faire les réservations nécessaires pour faire votre voyage en Crète vraiment inoubliable.

La Fête de Saint-Nicolas

Saint-Nicolas, Agios Nikolaos, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

Saint-Nicolas (Agios Nikolaos, en grec) est célébrée le 6 Décembre. C’est le début de la saison de Noël, en particulier dans la ville du même nom, car la célébration de son saint patron est une occasion importante.

Agios Nikolaos est généralement animé n’importe quel jour, mais la ville est très vivante le 6 Décembre. Il ya la musique, des défilés, les gens descendent dans la rue. Dans la soirée, les lumières d’un grand arbre sont illuminées pour la première fois dans la saison, puis le ciel est incendié avec des feux d’artifice dans la nuit. Comme Nikolaos est aussi un nom commun, il n’est pas rare de voir des petits groupes de famille et aux amis célébrant une personne nommée Nikos ou Niki pour fêter son nom. Je trouve fantastique la préservation de la tradition de célébrer le jour des saintes aussi! Il faut avoir des bonnes excuses pour faire des grandes fêtes au privé!

Les festivités commencent avec un service solennel religieuse, suivie par des processions et défilés. Pour un échantillon, vérifier http://www.youtube.com/watch?v=q8gfhwTdY5Y (il faut dire que la vidéo n’est pas mien).

Agios Nikolaos est né en 270 après JC, le fils d’une riche famille. Cependant, il est devenu orphelin quand il était petit. Bien qu’il avait hérité un immense domaine, il a choisi une vie religieuse et est allé de Lycie (sa ville natale) à Jérusalem. Il a été ordonné prêtre, puis s’est retiré dans une vie ascétique. Plus tard, il est devenu l’abbé d’un monastère, et a gravi   les échelons ecclésiastiques, finissant par devenir archevêque. Cependant, Nikolaos n’était pas un prince de l’Église. Au contraire, il mettait l’accent sur la protection des pauvres et des nécessiteux. Sa charité à pris l’attention des autorités pendant le règne de Dioclétien, quand les chrétiens ont été persécutés et martyrisés. Il a été arrêté et torturé. Des années plus tard, l’empereur Constantin le Grand réconnaisait et même embrassait le christianisme, et Nikolaos était en mesure de retourner dans sa paroisse, où des miracles ont été attribués à lui et le peuple disait qu’il pouvait guérir toutes sortes de malaises et problèmes de santé.

Nikolaos est décédé le 6 Décembre 343. Plus de 600 ans plus tard, en 1087, ses reliques ont été amenés de Lycie à Bari (Italie) par un groupe de marins. Les reliques, revitalisées par leur nouvelle maison, ont commencé à faire des miracles pour la communauté locale. Agios Nikolaos, alors, est le saint patron des marins, et de ceux qui vivent sur la côte. Vous pouvez imaginer à quel point il est important d’avoir ses faveurs pour ceux qui vivent sur une île où les plus grandes villes ont toutes une magnifique vue sur la mer!

La période des fêtes de Noël ici est solennelle et recueillie, mais aussi très animé et souvent les nuits finissent en fête. Impossible de ne pas y participer!

Si vous voulez plus d’informations sur les festivités de la Crète pour faire votre voyage une expérience plus authentique, contactez Karma Travel! Vous aurez des bons conseils pour organiser vos vacances comme un voyageur plutôt q’un touriste.

Cap Sideros

Cap Sideros, Crete, Grece. Karma Travel creteisparadise.wordpress.com

Le Cap Sideros est dans le coin nord-est de la Crète. L’endroit est magnifique et sauvage. La côte est bordée de rochers balayées par les vents et une mer agitée. Dans le coin le plus éloigné de la péninsule est un phare construit par des français. La région est également connue sous le nom Agios Isidoros en l’honneur d’une église qui était autrefois construit par un moine. L’église d’Agios Isidoros a était sa façon de montrer sa gratitude pour avoir survécu après avoir dérivé pendant plusieurs jours.

Il ya aussi les vestiges d’un ancien temple à la déesse Athéna, qui a été détruit par un tsunami provoqué par l’éruption d’un volcan à Santorin dans l’Antiquité. En témoignage de la mer dangereuse et imprévisible de ce côté de la Crète, vous pouvez voir les restes de plusieurs naufrages. Ceux-ci apparaissent à la surface de temps en temps et donnent l’impression d’être des baleines échouées.

Dans les collines et les montagnes, le terrain est tout à fait stérile, principalement en raison des forts vents. Mais précisément à cause de ces conditions difficiles, il y a des plantes étranges et merveilleuses dans la région, qui est protégé par le programme Natura 2000. Même si la terre est aride, elle est parsemée de touffes d’herbes telles que le thym, la sauge et la marjolaine. Il y a des oliviers aussi (encore remplis d’olives mûres en train de noircir). Dans cette région, il est possible de voir des aigles, des vautours et des faucons si l’on est attentif, perspicace et patient.

A l’est il ya une plage avec des palmiers appelé Vai, laquelle est très populaire auprès des touristes. Les palmiers dans ce domaine (Phoenix theophrastii) sont originaires de Crète, et se trouvent principalement dans Vai et Preveli (voir Preveli, la vrai Palm Beach, dans un épisode précédent de ce blog). Malheureusement, les palmiers de Vai souffrent au jour d’hui d’une invasion de charançons rouges, et ces insectes sont en train de ravager la forêt de palmiers. Malgré la peste, la plage à Vai  est belle et à certains moments de l’année vous pouvez venir observer des oiseaux migrateurs. Il y a même des flamants roses, mais cette fois j’ai raté …

La région est près de l’aéroport de Sitia, et c’est sûr que ce terroir vierge ne va pas durer beacoup de temps. Un tribunal a accordé à une société de développement le droit de construire dans la région. Il y aura des grands complexes hôteliers et terrains de golf, apparemment sous l’accord de gérer la zone sous un regime de développement durable  afin de ne pas perdre sa biodiversité.

Si vous êtes intéressé à visiter cette belle région et d’admirer sa beauté naturelle, venez vite! Contactez Karma Travel pour organiser votre voyage. Son personnel amical peut engager les transports nécessaires et vous informer sur les plus beaux endroits où il faut aller pour voir la beauté naturelle de cette région. Si vous venez au printemps, vous aurez le plaisir d’admirer une grande variété de fleurs sauvages et des vues fabuleuses. Il sérait conseillé d’avoir un guide local pour profiter plus du voyage et avoir la chance d’apprendre sur la biodiversité de la Crète. Karma Travel peut engager un guide pour votre voyage.

Moni Toplou

Moni Toplou, Creta, Grecia, Karma Travel  creteisparadise.wordpress.com

Je suis venu à la pointe nord-est de la Crète pour visiter Moni Toplou, aussi connu comme le monastère de Panagia Akrotiriani, ou simplement «grand monastère». C’est l’un des plus importants monastères de Crète pour son histoire et la grande surface qu’il occupe.

Son nom actuel, «Toplou», se réfère à un mot turc «top», qui signifie «boulet de canon». Ce fut, en effet, une forteresse-monastère où à plusieurs reprises à travers l’histoire, les moines ont du défendre le bâtiment des attaques des pirates et des envahisseurs. Pour cette raison, les murs environnants ont 10m de hauteur.

Le monastère a été construit au 15ème siècle, probablement sur les ruines d’un ancien monastère. Il est situé au pied du Cap Sidero, dans une région aride et venteux. Malgré cela, le terrain était un bien précieux, de sorte que le monastère a souffert des attaques constantes. En 1530, les Chevaliers de Malte l’ont saccagé avec peu de pitié. Quelques années plus tard, un tremblement de terre a laissé le monastère en ruines. Les Vénitiens, qui gouvernaient la Crète dans ce temps, ont décidé d’investir dans la reconstruction du monastère en raison de sa position géographique stratégique. En 1646, après des efforts infructueux pour le défendre contre les envahisseurs, les moines ont dû quitter le monastère en tant que la Crète s’avait rendit aux Turcs. Cependant, le monastère a continué à être considéré comme un lieu d’une importance stratégique, et a obtenu une permission spéciale pour fonctionner sous la juridiction de l’autorité religieuse du patriarche, plutôt que de rendre comptes aux évêques locaux, et le patriarche donna l’ordre de le reconstruire et envoyer des moines pour l’habiter encore. Une autre fois, ses braves moines ont enduré des épreuves pendant la révolution grecque de 1821 et la révolte crétoise contre les Turcs en 1866. La résistance des moines n’était pas seulement militaire, mais aussi intellectuelle, entant qu’ils accueillaient une école pour la communauté locale dans le  monastère. Lors de la guerre d’indépendance, des moines ont été torturés et certaines d’eux ont payé de leur vie.

Dans les années 1940, les moines ont joué un rôle dans l’histoire à nouveau. Les moines protegeait des combattants de la résistance pendant l’occupation nazi, et ont permis aux alliés d’actionner les transmissions radio sans fil depuis le monastère. Quand les nazis ont découvert cela, sa vengeance était sauvage: ils ont torturé et tué l’abbé et au moins deux des moines. Au jour d’hui, il y a un musée dans le monastère pour commémorer son rôle dans l’histoire de la Crète.

Le bâtiment lui-même vaut le détour. Bien que la décoration est austère, la construction a 800m2 sur trois étages, et un locher qui a survécu à toutes les épreuves depuis sa construction en 1558. Il y a également l’église principale à visiter (une basilique de deux navires).

Malgré les pillages multiples, le monastère abrite encore un trésor artistique remarquable. Il ya des expositions d’icônes byzantines, des estampes et quelques fresques époustouflants, comme ceux des murs de la salle à manger des moines. Certaines des icônes byzantines ont leurs propres histoires à raconter, comme celui qui a été miraculeusement retrouvé près d’une source d’eau curative, ce qui représente Agia Anastasia et la Vierge Marie.

Parmi ses trésors, le monastère a également un document datant de 132AC, détaillant le règlement d’un différend entre les villes de Itanos Ierapetra sur le droit de visiter un temple dédié à la déesse Athéna et le contrôle d’une île qui avait importance économique du a la production des colorants pourpres.

ans son vaste terrain, les moines cultivent des vignobles et des oliviers, et produisent de l’huile d’olive, du vin bio, et un raki fabuleux. Vous pouvez acheter tous ces produits au monastère.

Si vous voulez visiter Moni Toplou, contactez Karma Travel pour organiser votre voyage, d’hébergement et d’une visite guidée. Ne manquez pas l’occasion d’entendre l’histoire du lieu d’après un guide local compétent et sympathique, qui va vous faire rêver! Les experts de Karma Travel peuvent vous aider à embaucher tous les services de voyage dont vous avez besoin.

Lefka Ori

Lefka Ori, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

J’ai passé beaucoup de temps à randonner autour et à travers ces montagnes, alors j’ai pensé qu’elles méritaient un épisode de ce blog. Les majestueuses Montagnes Blanches (Lefka Ori) se trouvent à l’ouest de la Crète. Elles sont aussi connues comme Madares (montagnes chauves). En fait, le nom des «montagnes chauves» se réfère à une partie considérée comme «haut désert», un phénomène unique dans l’hémisphère nord, parce qu’il se situe à une altitude de 1.800 m. Cette zone se trouve dans la partie centrale et sud des Lefka Ori, et vous pouvez entrer par Anopolis.

Ces montagnes sont faites de calcaire. Par conséquent, à partir d’une distance, elles apparaissent blanches ou bleues (ou roses, si le soleil coup à un angle particulier et vous êtes rapide avec l’appareil photo!) Le « blanc » se réfère également au manteau neigeux qui pèse sur les montagnes en hiver.

Le sommet est Pachnes, dont le nom signifie « brouillard ». Cette montagne a environ 2.500 m d’altitude. Il y a également le Mont Ida et Psiloritis, dont j’ai déjà parlé dans ce blog. Il ya aussi environ 50 falaises dans ces montagnes. Le plus célèbre est les Gorge de Samaria. Il ya aussi ces de Agia Irini et d’Imbros, mentionnées auparavant.

Les falaises, les montagnes et les plateaux qui sont entre elles sont tous parfaits pour la randonnée. En fait, le sentier européen E4 croise ces montagnes. Au cours du printemps et de l’été, la végétation est quelque chose à voir, d’autant plus qu’il ya un certain nombre de fleurs uniques à cette région. En hiver, toutefois, il est recommandé que seuls les randonneurs et les alpinistes expérimentés viennent à Lefka Ori, car il peut être dangereux.

Planifiez votre prochain voyage en Crète, y compris les randonnées pour le printemps ou l’été aux Lefka Ori! Contactez Karma Travel pour qu’ils vous conseillent sur les excursions et les visites guidées où vous pourrez admirer la beauté des Lefka Ori et aussi apprendre davantage sur la flore et la faune de la région. Vous serez impressionné!

Milia et la Fête de la Châtaigne

Milia, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

J’ai pensé que c’était un bon moment pour me lancer dans une nouvelle expérience. Passer quelques jours sans mauvaises nouvelles télévisées qui me rappellent du fait que nous vivons dans une « époque intéressante » semblait une bonne idée. J’ai pensé que certains jours, même sans connexion Internet pourrait me faire du bien. Cher lecteur, comme une note de bas de page, il est clair que pour moi rennoncer à une connexion Internet est presque comme être privé de tout contact humain, à peu près devenir une ermite moderne.

Donc, qu’est-ce qu’il est, le vraiment essentiel pour vivre? Jusqu’où est-ce qu’on peut reussir à « tout » rennoncer? J’ai pensé que ces considérations valaient la peine d’aller éxplorer, et qu’il serait intéressant d’aller à Milia.

Milia est un village du 17ème siècle situé entre les montagnes de Lefka Ori (Montagnes Blanches) dont les maisons en pierre ont été adaptés pour accueillir les touristes, en majorité des randonneurs. Les maisons ont été restaurées pour créer un hébergement simple, fondamentale, mais très accueillant. Les maisons ont des poêles à bois pour le chauffage et des meubles rustiques. Il ya des panneaux solaires qui produissent suffisamment d’électricité pour répondre aux besoins essentiels du village, mais il n’y a pas d’accès aux médias ou à l’Internet. Les maisons ont une chambre à coucher, salle de bains et salle à manger. L’eau d’un ruisseau à proximité a été canalisé pour utiliser dans les maisons. L’expérience d’un séjour à Milia ne s’agit pas d’être recueilli dans une des maisons en pierre: la vie commune est importante et pour cela, il ya une grande cuisine communale, où vous pourrez déguster des plats bio préparés soigneusement par Giorgos et Tassos. J’ai beaucoup aimé un stifado très riche, préparé avec des châtaignes, des oignons et pommes de terre, avec une sauce au vin rouge. J’ai vraiment apprécié mon séjour et n’avait pas envie de partir! J’ai trouvé qu’il est possible de renoncer à la technologie et d’embrasser une vie plus simple, même sans beaucoup de souci pour cela.

Néanmoins, aujourd’hui je suis là, de retour à la « civilisation » et la rédaction de ce blog.

En Milia, il est possible de louer un vélo ou prendre des randonnés tr&eaigu;s agréables pour visiter les petites villes connues sous le nom « Innaxorion » (« neuf villages »), qui sont dispersés dans cette zone des montagnes. Ici, le temps semble élastique et marche lentement. En me promenant ici, j’ai trouvé des perles, comme une basilique du 15ème siècle dédiée à Agia Varvara (près de Latsiana), et une église dédiée à Agios Nikolaos (près de Mouri), qui abrite des beaux fresques. Il y a aussi le Gorge de Topolia à proximité. La randonée là est très agréable.

Elos est le plus grande des Innaxorion. C’est un beau village entouré par une forêt de châtaigniers et de plusieurs sources naturelles. Il y a aussi des beaux bâtiments vénitiens bien conservés, tels que la maison d’un gouverneur et une forteresse. Il est possible également d’admirer des fragments de mosaïques romaines.

La spécialité de Elos sont les marrons. Je suis arrivé juste pour la Fête annuel de la Châtaigne, qui cette année a eu lieu le dimanche 4 Novembre. Tous au village participent dans la f&eaigu;te, même les petits et les vieux. Il avait de la nourriture, du vin, de la musique et de la danse. Il y avait aussi un type raki typique de cette région (appelée « koumaroraki ») que j’ai bien aimé. Les petits de l’école du village avaient préparé des « Mantinades » (poèmes) sur la châtaigne pour les réciter au festival.

Il était possible d’acheter des marrons énormes, douces et fondants, et aussi d’essayer une variété de plats aux marrons, sucrés et salés. Puis, à l’apogée de l’événement, les châtaignes ont été grillées. Quel plaisir!

Pour plus d’informations à propos de Milia ou si vous êtes intéressé à savoir quand est-ce qu’il y aura des fêtes traditionnelles pour prévoir un voyage aussi exceptionnel en Crète, contactez Karma Travel! Leurs conseillers de voyage vous réserveront le logement, le transport, et pourront vous aider pour faire de votre voyage un plaisir.

Roussospiti et Mont Vrissinas

Roussospiti, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

J’ai pris une journée pour une balade en vélo au sud de Rethymnon. Dans ce domaine, il ya une jolie petite ville, Roussospiti. Son nom m’a rendu curieuse: je sais que « spiti» signifie «maison», mais ne comprenait pas la première partie du nom de la ville. J’ai décidé de demander au propriétaire de la taverne, et sa réponse s’est transformé en une conversation animée. Il ya au moins deux histoires contradictoires: l’une est que le nom de la ville est due à une maison rouge (en italien, « rouge » est « Rossa »), qui a été construite par un commerçant vénitien. L’autre histoire dit que le nom de la ville fait référence à une maison construite par une femme russe (d’où le « Rousso »), qui est venu en Crète quand t’elle était déjà vieille et trop malade pour se remettre de leurs maux. Apparemment, sa maison est toujours là.

Au-delà des potins de la taverne, ma raison de venir visiter cette partie de la Crète était de voir plusieurs belles églises byzantines avec des icônes et des fresques. Puis, je voulais grimper le Mont Vrissinas. Les conseillers voyage chez Karma Travel m’ont aidé à trouver un magazin pour louer un vélo, et j’ai aussi reçu des conseils sur les itinéraires possibles pour ma balade en vélo. Ses conseils étaient très corrects. Laissant Rethymnon, et sur le chemin vers Roussospiti, j’ai passé plusieurs belles chapelles où il était intéressant de m’arrêter pour un coup d’oeil. J’ai vraiment apprécié les conseils de voyage. Le trajet aurait été trop si je devais marcher, et si j’aurait allé en voiture ou en bus, je n’aurait pas pu m’arrêter pour admirer ces chapelles au bord du chemin.

En Roussospiti, il y a une église du 10ème siècle dédiée à la Mère de Dieu. Dedans, il y a quelques vieux icônes qui, malheureusement, ne sont pas intactes, car les yeux des saints ont été grattées pendant l’occupation turque. À proximité, à l’entrée d’une gorge, il ya un monastère du 14ème siècle dédiée à Agia Irini (Sainte Paix). Le monastère est en train d’être reconstruit grâce aux efforts enthousiastes des religieuses; les travaux sont en cours depuis 1989. Les religieuses vendent de beaux textiles maison (tels que des nappes et torchons) et des icônes peints à la main  pour soutenir les travaux titanesques de reconstruction. Dans l’enceinte du monastère, il y a aussi une église du 15ème siècle dédiée à l’Assomption de la Vierge, qui est également dans la prise en charge de ces religieuses merveilleuses.

Au sommet du Mont Vrissinas, il ya une église dédiée au Saint-Esprit. Le point de vue d’après la montagne est superbe. Il m’a fallu un peu d’effort pour monter, bien que le mont n’est pas particulièrement élevé. Quoi qu’il en soit, le vélo a resté au pied de la montagne, et j’ai marché vers le sommet.

On me dit que cela a toujours été considéré comme une montagne sacrée. Avant la chapelle que l’on voit aujourd’hui, il semble qu’il y avait un temple dédié à la déesse Artémis ici. Même avant de ce temple, des fouilles archéologiques menées en 1960 ont révélé un important temple de l’ère minoenne. Les fouilles ont déterré des centaines de figurines en terre cuite d’hommes et des animaux, ainsi que des fragments d’un vaisseau en pierre inscrit en linéaire A, ce qui peut être vu au Musée de Rethymnon.

Si vous voulez des conseils pour profiter au maximum de votre séjour en Crète, contactez Karma Travel! Leurs spécialistes peuvent vous organiser des réservations d’hôtel et des transferts, et vous offrir même des conseils sur des itinéraires pour vous balader en vélo. Karma Travel est votre agence de voyage fiable en Crète.

Les Vins de Crète

Cave, Crete, Grece.  Karma Travel creteisparadise.wordpress.com

L’histoire du vin grec remonte à l’antiquité. Comme je l’ai écrit dans ce blog précédemment, des pressoirs du vin ont été découverts dans les fouilles archéologiques des palais majestueux de l’ère minoenne. Les offrandes faites aux dieux souvent incluait du vin, comme en témoignent les archéologues qui ont étudié de nombreux temples. Également, des énormes énormes vaiselles en argile qui servaient à transporter le vin à l’époque romaine ont été découvertes, lorsque le vin crétois a été exporté autour de la Méditerranée. Pendant le Moyen Age, le vin produit à Héraklion (vino di Candia) était très populaire dans le nord et l’ouest de l’Europe.

Ces dernières années, toutefois, les exportations ne sont pas aussi puissantes. Le vin grec est délicieux, mais au moins au Royaume-Uni (où je vis) il est difficile à trouver. Avant d’arriver en Crète, je ne le connaissais pas, mais il est devenu l’une des découvertes les plus précieuses de ce voyage!

Dans les années 1970, une épidémie de phylloxéra a provoqué le chaos. Alors qu’en France, un coup similaire a causé l’exportation de certains cépages principaux dans des endroits éloignés, en Crète la peste a causé des pertes très graves dans les vignobles de Kotsifali. L’épidémie est maintenant chose du passé, et comme preuve de l’adage, si c’était pas la fin des producteurs locaux, elle les a rendus plus forts. La production du vin crétois représente 20% du vin grec aujourd’hui. Elle est principalement organisée par des coopératives. Cette production à petite échelle n’a pas un marketing très puissant pour la soutenir, ce qui explique pourquoi le vin crétois n’est pas plus connu. Heureusement, cela pourrait bientôt changer grâce à une nouvelle génération de producteurs, viticulteurs et négociants, tous  intéressés au vin crétois.

Les deux appellations d’origine les plus importants en Crète sont Arhanes et Peza. Ces appellations d’origine concernent principalement des raisins Mandilaria et Kotsifali (utilisés pour produire des vins rouges) et Vidien et Daphni (utilisés pour produire des vins blancs à Peza). Il y a plusieurs caves particulières; parmi les plus importantes sont Lyrakis, Miliarakis, Boutaris et Creta-Oympias. Les petites coopératives, incapables de rivaliser avec les grandes entreprises choisissent parfois d’être reconnus pour leur inventivité. C’est le cas des petits producteurs à Sitia, qui ont récemment obtenu une appellation d’origine pour les vins blancs issus de raisins Vilanauna et Thrapsathiri, et qui explorent un nouveau cépage (Liatiko) pour produire des vins rouges.

Pour en savoir plus sur les vins de Crète et regarder les merveilles de cette île, je vous conseille ce vidéo (en anglais).

Si vous voulez venir en Crète et découvrir les vignobles, la vinification à la fois ancienne et moderne, et surtout si vous voulez pas manquer la dégustation des vins crétoises, contactez Karma Travel! Leurs experts vous réserveront des visites de vignobles, caves et dégustations. Au même temps, ils pourront vous faire des récommandations pour profiter au maximum de votre visite en Crète.

Archanes

Archanes, AOC du vin Cretois, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

Cela a été un week-end plaisir à Héraklion, et j’ai eu l’occasion de visiter Archanes (aka Arhanes, puisque son nom est Arxanes en grec). Un vrai petit bijou de village!

Situé à seulement 14 km d’Héraklion, ce pourrait bien être rien de plus qu’un village agricole endormi, mais les habitants sont fiers de l’avoir méticuleusement restauré. Leurs efforts peuvent être averés dés que l’un arrive et commence à naviguer dans le labyrinthe de rues étroites où les balcons débordent de fleurs. C’est un plaisir à regarder. Vous pouvez facilement passer une après-midi à vous promener nonchalamment dans ces rues étroites et ses places bordées d’arbres avec un café à la main.

On m’a dit que le maire avait décidé qu ‘«il n’ya pas d’avenir sans passé», et c’est alors que la restauration a commencé. Tout en regardant vers l’avenir, cette petite ville a une longue histoire de se vanter. Les archéologues ont trouvé des vestiges datant de l’époque néolithique, et il ya quatre sites archéologiques à quelques kilomètres. Par exemple, Fourni est un cimetière minoen qui se trouve sur le bord du village, où les archéologues ont trouvé une sépulture d’une famille royale, des sarcophages et de riches offrandes tels que colliers d’or, des joailles précieuses, fines vases en bronze et ivoire.

Vathypetro est un autre site archéologique, situé près d’Archanes. C’était probablement un palais sur le chemin de Knossos à la plaine de Messara. Le site archéologique contient un manoir, plusieurs bâtiments, cours et ateliers. Il ya les restes d’un pressoir à vin, une presse d’huile d’olive, un four, et les vestiges d’un atelier de poterie, tous de l’époque minoenne. Notez que rien n’a vraiment changé dans l’économie de la région depuis des milliers d’années! Paradoxalement, la fouille du site a été entravée par le développement des vignobles dans les régions environnantes …

Archanes est l’une des régions viticoles les plus importants de la Crète. Les producteurs locaux sont fiers de leurs vignobles biologiques et leurs méthodes de production traditionnelles. Les cépages cultivés ici comprennent principalement Kotsifali et Mandilaria, produisant des vins aux arômes décrits comme «terreux, fruité, mais avec une trompeuse couleur lumineuse ». D’autres adjectifs que j’ai eu, lesquels je n’avais pas souvent entendu par rapport au vin, furent « honnêt, et masculin ». J’avère que l’esprit de ce vin est bien résumée dans ces mots. J’ai apprécié la visite de la cave pour voir comment le vin est produit ici, et la dégustation était mémorable.

Si vous voulez venir faire l’expérience d’une promenade à travers les vignobles et les caves de la Crète, ainsi que d’avoir le plaisir de les goûter, contactez Karma Travel! Leur équipe d’experts peut vous organiser des visites aux caves et vignobles qui vont sûrement être un plaisir!

%d blogueurs aiment cette page :