Lac de Kournas, Argyroupolis, et l’ancienne Lappa

Argyroupolis, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

Avec les Lefka Ori (Montagnes Blanches) derrière moi, entouré d’un beau paysage, je vais passer un après-midi idyllique en profitant du Lac de Kournas. Ceci est le seul lac naturel d’eau douce qui existe en Crète. Il mesure environ 1,5 km et a des sources souterraines qui l’alimentent. On m’a dit que ses eaux changent de couleur en fonction de la saison et l’heure de la journée. Voici un lac vivant: pendent l’été, il est possible de voir des tortues, crabes et poissons depuis des canoës ou pédalos, qui sont loués pour le plaisir des visiteurs.  Pagayer tranquillement autour du lac pour admirer le paysage doit être une merveille, mais j’ai raté la possibilité de louer un pédalo, puisque nous sommes en Octobre. Cependant, je suis très heureuse de passer l’après-midi assise sur une chaise longe en lisant un livre. Il ya des tavernes autour du lac, et je vais aller boire une frais portokalada (un jus d’orange) en pure joie. On m’a recommandé de ne pas manquer une myzithropitakia (pâte fourrée avec un fromage crétois appelé myzithra), ce qui est typique de cette région. Alors, je vais aller dans une taverne appelée «Omorphi Limni» («beau lac») pour essayer ces spécialités locales.

J’ai passé la matinée au joli village de Argyroupolis, construit sur une colline, et divisé en deux sections Kato (Basse) et Pano (haut). Merci aux conseils du fiable Karma Travel, j’ai eu l’occasion d’engager un guide local pour ma visite, et j’ai appris qu’il ya une boutique dédiée à l’herboristerie à Argyroupolis, où j’ai acheté des trésors de beauté.

Cette petite ville est pleine d’histoire, qui se manifeste dans les matériaux de construction des maisons et bâtiments publics. Comme ailleurs, ces matériaux de construction ont été réutilisés dans le temps, de sorte que ces grosses pierres faisaient autrefois partie des structures romaines ou vénitiennes. Le nom actuel de la ville remonte au 19ème siècle, lorsqu’il est appelé Argyroupolis comme référence à une mine d’argent qui se trouvait dans la région. Cependant, il a eu une ville établie dans cette région depuis l’epoque minoenne: l’ancienne ville s’appelée Lappa, et il ya des références à son existence selon les quelles Lappa a été fondée par Agamemnon, héros de la guerre de Troie.

Lappa était une ville très importante, dont le territoire s’étendait du nord jusqu’a la côte sud de la Crète.  Elle avait deux ports commerciaux (les actuelles Loutro et Dramia). La ville a été détruite et reconstruite plusieurs fois au cours de son histoire. Il connut une grande prospérité, en particulier pendant la période romaine (comme en témoignent les découvertes archéologiques), et au cours de la période byzantine, quand elle fut la résidence épiscopale d’Agios Titus, premier évêque et patron de la Crète. En particulier, j’ai apprécié me promener dans les ruines romaines de l’ancienne Lappa, avec sa nécropole, les bains, et l’aqueduct.

Sur la colline, vers Asi Gonia, se trouve une région particulièrement belle qui a dix sources connues sous le nom « La  Sainte Force» (Agia Dynami.) Ici, l’eau coule de la montagne avec une telle puissance qu’il y a pas longtemps il y avait des dizaines de moulins à eau pour produire de l’énergie. Aujourd’hui, les moulins n’existent plus, mais il est encore possible de s’asseoir et profiter de la belle vue sur les chutes, tout en prennent un verre et un bel morceau d’une spécialité crètoise à l’une des nombreuses tavernes de la place.

Si vous voulez profiter de la paix et la tranquillité du Lac de Kournas, ou si vous voulez visiter la belle Argyroupolis avec ses sources et ses ruines romaines, contactez Karma Travel! Leurs experts vous donner des conseils pour profiter de votre voyage au maximum, et de réserver tous les services nécessaires.

Publicités

Psiloritis

Psyloritis, Crete, Grece

Je suis allé à explorer une montagne mythique. Après avoir passé beaucoup de temps à regarder le Mont Psiloritis (également connu comme le Mont Ida) comme toile de fond à de nombreux endroits que j’ai visité, j’ai décidé d’aller voir le puissant géant d’une fois. Il s’agit de la plus haute montagne de Crète, avec 2454 m d’altitude. La montée était exigeant et épuisant. Je n’aurait pas pu facilement la faire en un jour. Heureusement, il ya des sentiers et des refuges, et Karma Travel m’a aidé à réserver ma place dans l’un d’eux à l’avance. Au sommet de Psiloritis est une petite chapelle rustique en pierre  dédiée à la Sainte Croix (Timios Stavros), qui contient les prières de nombreux pèlerins.

Cette montagne a sa place dans la mythologie comme le berceau de Zeus. Sa mère, la Titanide Rhéa, s’est réfugié dans une grotte sur le mont Ida quand elle a appris qu’il était temps d’accoucher. Dans la grotte, elle s’est accroupit et a posé ses doigts dans le sol, ce qui a donné naissance aux Dactyles, petits êtres semblant des doigts, qui étaient artisans et  magiciens, et qui allait protéger le petit Zeus. Le bébé devrait rester dans la caverne pour le cacher de Cronos, son père, qui avait alors déjà mangé cinq autres enfants a qui Rea avait donné naissance, car il avait peur d’une prophétie. Ses parents lui avaient dit que l’un de ses fils le détrônerait.

Caché dans la grotte, Zeus fut élevé par la chèvre Amalthée.  Les Curètes ont aussi aidé a cacher l’enfant, et ont consacré tout son temps à faire du bruit dans un effort soutenu pour cacher les pleurs du bébé, de sorte que Chronos ne pouvait pas l’écouter. Quand Zeus est devenu adulte, il a confronté à Cronos et lui a forcé à jeter a tous ses frères. Zeus a également liberé les Giants, les Hekatonkheires, et les Cyclopes. Pour montrer sa gratitude, ils lui ont donné la poutre comme cadeau, et ont tous contribué non seulement a combattre Chronos, mais aussi tous les Titans (ses frères) dans une guerre appelée la Titanomachie.

Au-delà de ses connexions mythologiques, Psiloritis est considéré un Géoparc, et fait partie du patrimoine naturel et culturel de la Crète, protégé par l’UNESCO. C’est le paradis pour les géologues, car il a des combinaisons inhabituelles de roches volcaniques, sédimentaires et métamorphiques, dont certains sont âgés d’un million d’ans. La flore n’est pas seulement belle et parfumée, avec des buissons de thym et de la sauge comme je les ai décrits dans d’autres endroits aux quels j’ai fait de la randonnée. Ici, il y a aussi des orchidées et tulipes qui sont uniques à cette région. Certaines parties du parc sont également parsemées de structures cylindriques en pierre construites par les bergers, appelées «Mitata», qui sont  utilisés par les bergers pour faire les délicieux fromages locaux.

Pour découvrir les saveurs de la Crète et regler tous vos services de voyage, contactez Karma Travel! Leurs experts vont vous conseiller et vous aider à trouver des petites merveilles que vous ne sauriez pas qui existait dans cette île méditerranéenne.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :