Milia et la Fête de la Châtaigne

Milia, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

J’ai pensé que c’était un bon moment pour me lancer dans une nouvelle expérience. Passer quelques jours sans mauvaises nouvelles télévisées qui me rappellent du fait que nous vivons dans une « époque intéressante » semblait une bonne idée. J’ai pensé que certains jours, même sans connexion Internet pourrait me faire du bien. Cher lecteur, comme une note de bas de page, il est clair que pour moi rennoncer à une connexion Internet est presque comme être privé de tout contact humain, à peu près devenir une ermite moderne.

Donc, qu’est-ce qu’il est, le vraiment essentiel pour vivre? Jusqu’où est-ce qu’on peut reussir à « tout » rennoncer? J’ai pensé que ces considérations valaient la peine d’aller éxplorer, et qu’il serait intéressant d’aller à Milia.

Milia est un village du 17ème siècle situé entre les montagnes de Lefka Ori (Montagnes Blanches) dont les maisons en pierre ont été adaptés pour accueillir les touristes, en majorité des randonneurs. Les maisons ont été restaurées pour créer un hébergement simple, fondamentale, mais très accueillant. Les maisons ont des poêles à bois pour le chauffage et des meubles rustiques. Il ya des panneaux solaires qui produissent suffisamment d’électricité pour répondre aux besoins essentiels du village, mais il n’y a pas d’accès aux médias ou à l’Internet. Les maisons ont une chambre à coucher, salle de bains et salle à manger. L’eau d’un ruisseau à proximité a été canalisé pour utiliser dans les maisons. L’expérience d’un séjour à Milia ne s’agit pas d’être recueilli dans une des maisons en pierre: la vie commune est importante et pour cela, il ya une grande cuisine communale, où vous pourrez déguster des plats bio préparés soigneusement par Giorgos et Tassos. J’ai beaucoup aimé un stifado très riche, préparé avec des châtaignes, des oignons et pommes de terre, avec une sauce au vin rouge. J’ai vraiment apprécié mon séjour et n’avait pas envie de partir! J’ai trouvé qu’il est possible de renoncer à la technologie et d’embrasser une vie plus simple, même sans beaucoup de souci pour cela.

Néanmoins, aujourd’hui je suis là, de retour à la « civilisation » et la rédaction de ce blog.

En Milia, il est possible de louer un vélo ou prendre des randonnés tr&eaigu;s agréables pour visiter les petites villes connues sous le nom « Innaxorion » (« neuf villages »), qui sont dispersés dans cette zone des montagnes. Ici, le temps semble élastique et marche lentement. En me promenant ici, j’ai trouvé des perles, comme une basilique du 15ème siècle dédiée à Agia Varvara (près de Latsiana), et une église dédiée à Agios Nikolaos (près de Mouri), qui abrite des beaux fresques. Il y a aussi le Gorge de Topolia à proximité. La randonée là est très agréable.

Elos est le plus grande des Innaxorion. C’est un beau village entouré par une forêt de châtaigniers et de plusieurs sources naturelles. Il y a aussi des beaux bâtiments vénitiens bien conservés, tels que la maison d’un gouverneur et une forteresse. Il est possible également d’admirer des fragments de mosaïques romaines.

La spécialité de Elos sont les marrons. Je suis arrivé juste pour la Fête annuel de la Châtaigne, qui cette année a eu lieu le dimanche 4 Novembre. Tous au village participent dans la f&eaigu;te, même les petits et les vieux. Il avait de la nourriture, du vin, de la musique et de la danse. Il y avait aussi un type raki typique de cette région (appelée « koumaroraki ») que j’ai bien aimé. Les petits de l’école du village avaient préparé des « Mantinades » (poèmes) sur la châtaigne pour les réciter au festival.

Il était possible d’acheter des marrons énormes, douces et fondants, et aussi d’essayer une variété de plats aux marrons, sucrés et salés. Puis, à l’apogée de l’événement, les châtaignes ont été grillées. Quel plaisir!

Pour plus d’informations à propos de Milia ou si vous êtes intéressé à savoir quand est-ce qu’il y aura des fêtes traditionnelles pour prévoir un voyage aussi exceptionnel en Crète, contactez Karma Travel! Leurs conseillers de voyage vous réserveront le logement, le transport, et pourront vous aider pour faire de votre voyage un plaisir.

Publicités

Agios Nikolaos

Agios Nikolaos, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

 

Après la paix et la tranquillité de Psiloritis, je pensais que j’avais besoin d’un endroit où je pouvais m’asseoir et regarder les gens passer, un endroit très animée et dynamique.  Alors, j’ai décidé de venir à Agios Nikolaos.

Cette ville a un lac ‘sans fond’ (Voulismeni), qui se connecte à la mer par un goulet étroit. Le lac est entouré de cafés, pizzerias et tavernes qui ont des parasols tout au bord du lac.  Pour une nuit chaude, ceci est l’endroit idéal pour profiter d’une soirée sans souci!

Ce fut l’un des premiers endroits en Crète qui ont vu le développement du tourisme. Cependant, Agios Nikolaos reste très populaire auprès des habitants et des touristes étrangers.  Cette ville a encore un port de commerce, qui a existé depuis l’époque où les Vénitiens gouvernaient la Crète. À ce moment-là, ils ont vu que c’était un endroit particulièrement bon pour construire un port important, car il est protégé par deux petites îles (où ils ont construit des forts pour protéger le port), et est à l’abri des violents vents du nord-ouest qui balaient les autres parties de l’île. Ces deux petites îles en face d’Agios Nikolaos abritent une espèce menacée de chèvres sauvages, appelés «Agrimia».

Lors d’une promenade matinale le long de la marina, il m’est arrivé de voir deux yachts fastueux approchant du port. Je dois avouer que je mourais d’envie de savoir qui etaient les propriétaires de ces palaces flottants. Comme je ne pouvais pas entendre des potins qui meritaient être mentionnés, j’ai continué à marcher autour de la marina. Il m’a rendu heureuse de trouver un petit café qui vend des crêpes magnifiques. J’ai profité, et savourée une remplie de nutella.

Pour préparer votre voyage à Agios Nikolaos et obtenir de l’information sur la grande variété d’options de logement offertes ici, ainsi que la grande variété d’activités (voile, plongée, golf, visites aux monastères et sites archéologiques en proximité), contactez Karma Travel! Il est bon d’avoir un expert pour vous donner des infos et conseils fiables.

Psiloritis

Psyloritis, Crete, Grece

Je suis allé à explorer une montagne mythique. Après avoir passé beaucoup de temps à regarder le Mont Psiloritis (également connu comme le Mont Ida) comme toile de fond à de nombreux endroits que j’ai visité, j’ai décidé d’aller voir le puissant géant d’une fois. Il s’agit de la plus haute montagne de Crète, avec 2454 m d’altitude. La montée était exigeant et épuisant. Je n’aurait pas pu facilement la faire en un jour. Heureusement, il ya des sentiers et des refuges, et Karma Travel m’a aidé à réserver ma place dans l’un d’eux à l’avance. Au sommet de Psiloritis est une petite chapelle rustique en pierre  dédiée à la Sainte Croix (Timios Stavros), qui contient les prières de nombreux pèlerins.

Cette montagne a sa place dans la mythologie comme le berceau de Zeus. Sa mère, la Titanide Rhéa, s’est réfugié dans une grotte sur le mont Ida quand elle a appris qu’il était temps d’accoucher. Dans la grotte, elle s’est accroupit et a posé ses doigts dans le sol, ce qui a donné naissance aux Dactyles, petits êtres semblant des doigts, qui étaient artisans et  magiciens, et qui allait protéger le petit Zeus. Le bébé devrait rester dans la caverne pour le cacher de Cronos, son père, qui avait alors déjà mangé cinq autres enfants a qui Rea avait donné naissance, car il avait peur d’une prophétie. Ses parents lui avaient dit que l’un de ses fils le détrônerait.

Caché dans la grotte, Zeus fut élevé par la chèvre Amalthée.  Les Curètes ont aussi aidé a cacher l’enfant, et ont consacré tout son temps à faire du bruit dans un effort soutenu pour cacher les pleurs du bébé, de sorte que Chronos ne pouvait pas l’écouter. Quand Zeus est devenu adulte, il a confronté à Cronos et lui a forcé à jeter a tous ses frères. Zeus a également liberé les Giants, les Hekatonkheires, et les Cyclopes. Pour montrer sa gratitude, ils lui ont donné la poutre comme cadeau, et ont tous contribué non seulement a combattre Chronos, mais aussi tous les Titans (ses frères) dans une guerre appelée la Titanomachie.

Au-delà de ses connexions mythologiques, Psiloritis est considéré un Géoparc, et fait partie du patrimoine naturel et culturel de la Crète, protégé par l’UNESCO. C’est le paradis pour les géologues, car il a des combinaisons inhabituelles de roches volcaniques, sédimentaires et métamorphiques, dont certains sont âgés d’un million d’ans. La flore n’est pas seulement belle et parfumée, avec des buissons de thym et de la sauge comme je les ai décrits dans d’autres endroits aux quels j’ai fait de la randonnée. Ici, il y a aussi des orchidées et tulipes qui sont uniques à cette région. Certaines parties du parc sont également parsemées de structures cylindriques en pierre construites par les bergers, appelées «Mitata», qui sont  utilisés par les bergers pour faire les délicieux fromages locaux.

Pour découvrir les saveurs de la Crète et regler tous vos services de voyage, contactez Karma Travel! Leurs experts vont vous conseiller et vous aider à trouver des petites merveilles que vous ne sauriez pas qui existait dans cette île méditerranéenne.

 

 

Preveli – la vraie Palm Beach

J’avait entendu parler des merveilles de Preveli et j’ai pensé qu’une magnifique plage de sable fin avec une forêt de palmiers, une gorge, et un monastère était définitivement quelque chose a ne pas rater.  Je suis donc allé.

Le voyage a commencé à Rethymnon, où j’étais de retour.  Il n’a pas fallu très longtemps pour arriver à la gorge Kourtaliotiko. J’ai fait des arrangements grâce à Karma Travel pour être prise à Rethymnon, amené à la gorge (où je voulais randonner), et puis amené jusqu’au monastère de Preveli.

Au gorge, le paysage était, tel que promis par mon guide voyage, «spectaculaire». La face du gorge  est étroite, immense, et parsemée de grottes. Il ya aussi quelques sources. En fait, la rivière Megalopotamos, qui traverse les montagnes et se jette dans la mer de Libye, prend sa source dans la gorge. La légende raconte que deux moines sont venus une fois pour s’installer ici. L’un d’eux était réticent, et sa raison de ne pas vouloir rester était le manque d’eau. L’autre moine, Nikolaos, a prié,  la main sur un rocher. Miraculeusement, où ses doigts touchèrent le rocher, une source jaillit. Alors maintenant, il ya une jolie petite église avec de belles fresques dans la gorge, et elle est dédiée à Agios Nikolaos.

La prochaine étape de ma journée m’a emmené au monastère de Preveli, qui contient en fait deux ensembles immobiliers dans un immense domaine. Le principal monastère (sur la partie haute) est dédié à saint Jean le Théologien. Le nom ‘Preveli’ vient du donnant vénitien qui a financé la construction du monastère au Moyen Age. J’ai visité les beaux bâtiments et une exposition des reliques religieuses et des icônes. Les moines sont fiers du rôle actif des monastères dans l’histoire de la Crète. Au 17ème siècle, pendant l’occupation turque, le monastère a été autorisé à rester opérationnelle, et a servi comme un centre social, et pas seulement un centre religieux. Un siècle plus tard, l’abbé a participé à un soulèvement et a été condamné à mort (puis pardonné). Au 19ème siècle, les moines sont devenus révolutionnaires pour chasser les Turcs. Au même temps, ils ont réussi à opérer des «écoles secrètes» pour assurer l’éducation des enfants de la région. Ils ont également abrité des rebelles et les ont soutenus. Le monastère a été incendié en vengeance, mais il fut reconstruit peu après. Au tour du siècle, l’école autrefois secrète est devenu un collège, qui continue d’être important pour la région à ce jour.

Le monastère ‘inférieure’, est dédié à saint Jean-Baptiste.  Il fut l’objet d’intenses bombardements dans la Seconde Guerre mondiale. Les moines avaient abrité un groupe de soldats australiens, qui ont été sauvés par un sous-marin à la plage de Preveli. En revanche, les forces allemandes détruit le monastère inférieure, qui reste en ruine aujourd’hui, et gravement endommagé le monastère supérieur, qui a été reconstruit à nouveau.

Du monastère, j’ai marché le long d’un chemin vers la plage. Au point où la Megalopotamos rencontre la mer, il ya une petite lagune entourée d’une forêt de palmiers. En Août 2010, un dimanche matin, la forêt de palmiers a pris feu et les palmiers ont été réduits en cendres. Le vent était terrible ce jour-là, de tel sorte qu’ il a rendu la tâche des sapeurs-pompiers très difficile. À un moment donné, même le monastère a été menacé par le feu, mais un changement dans la direction du vent l’a sauvé. Les dommages étaient étendus, mais deux ans plus tard, les palmiers semblent avoir assez bien se récupéré. Je peux affirmer qu’ils sont bien vivants!

Le paysage, la forêt de palmiers, le lagon et la plage avec un fond de falaises abruptes est magnifique et j’ai beaucoup apprécié de passer l’après-midi sous un parasol et de plonger dans la mer comme il me plaisait.

Si vous voulez visiter la belle Preveli et souhaitez reproduire cet itinéraire, je recommande fortement d’approcher  Karma Travel  pour organiser vos transferts (et du logement si vous choisissez de passer la nuit dans la région). Je ne pouvais pas louer une voiture moi-même parce que j’avais oublié de porter mon permis de conduire, mais la route est cahoteuse et la section où nous sommes allés à travers la gorge en voiture a été très dur et m’a coupé le souffle plusieurs fois. Je ne peux pas m’imaginer comment j’aurait fait sans un chauffeur pour la journée!

Glyka Nera

Beach Glika Nera,near Sfakia

Après avoir randonée sur le chemin E4 des Loutro, je me suis retrouvé dans Glyka Nera Beach (‘Plage d’Eau Douce’). Le paysage marin dans cette plage isolée est absolument magnifique, mais il ya encore un autre détail remarquable dans cette plage, qui est aussi la raison de son nom: il ya une source d’eau douce qui gargouille juste au bord de mer!

Cette plage n’est pas occupé du tout. Je venais de les plages de Chora Sfakion et Loutro, qui étaient pleines de touristes. Ayant été dans d’autres endroits avec des grandes stations balnéaires, j’ai besoin de préciser que j’ai été agréablement surpris de découvrir que, à la hauteur de l’été, les plages crétoises que j’ai visités étaient pleines de monde, mais en aucun cas si pleines qu’il il était impossible de trouver un endroit pour bronzer. Cela dit, je cherchais la solitude, dont je suis très heureux d’avoir trouvé sur la rive de Glyka Nera.

La plage n’était pas déserte. Il y avait des parasols et des chaises à louer, ce qui était pratique.  Il y avait aussi une Taverna où vous pouvez acheter une délicieuse salade grecque, des sandwichs ou snacks.

Si vous voulez aller à cette fabuleuse plage sans marcher sur le chemin E4 en bordure d’une falaise, je vous recommande de contacter Karma Travel pour arranger votre transport. On me dit que vous pouvez y accéder en bateau, aussi.

Chora Sfakion et Loutro

Loutro, Crete, Grece. Karma Travel. creteisparadise.wordpress.com

J’ai passé une demi-journée  à Chora Sfakion, et puis j’ai decidée d’utiliser le temps pour visiter Loutro, qui est tout proche.

Les paysages dans cet coin de la Crète sont superbes. J’avais toujours dit que mes couleurs préférées sont le bleu et le turquoise, mais j’ai découvert que je n’avais pas aucune idée de l’intensité des teintes que ces couleurs pourraient avoir jusqu’à ce que je était en Crète. Quelle fête incroyable pour les yeux, juste pour regarder la Méditerranée scintiller au soleil!

L’allée à Loutro a été motivée par la promesse de ruines romaines et la possibilité de randonner sur une courte distance vers une autre plage à proximité.  J’ai pris un ferry à partir de Chora Sfakion. Dès que je suis descendu à Loutro, j’ai montée sur une colline. La signalisation manquait, encore une fois, donc je n’étais pas sûr si j’avais trouvé le chemin E4 ou même si j’était au bon endroit. Je suppose que cela devient une question de faire confiance à votre instinct, quand il est  donné qu’il n’y aura pas être un signe, la plaque, ou une flèche pour vous diriger. C’etait, en fin, le bon chemin. Il y avait, en effet, quelques ruines, à la fois de ce qui semblait une colonie romaine et une forteresse vénitienne. J’ai pris beaucoup de photos. Il y avait aussi des kri kri (chèvres sauvages) et ceux-ci n’ont pas été dérangés par ma présence du tout.  En fait, ils ont même posé pour des photos!

Après, je suis retourné pour nager dans la mer avant de prendre le ferry pour retourner à Chora Sfakion. Chora Sfakion (Sfakia) est une station balnéaire, et il y a des belles tavernes au bord de mer. J’ai eu des boissons dans une ‘taverna’ qui était sur une colline, avec un balcon sur la plage. Le propriétaire était bavard et très accueillant. J’ai essayé une spécialité locale, une «Pitta Sfakienne», qui est un peu comme une crêpe remplie de fromage blanc et servi avec du miel. Simple et génial!

Si vous voulez aller a Chora Sfakion et Loutro, et vous avez besoin de réserver un hôtel et de transport, contactez Karma Travel!

Randonée à Imbros

Imbros, Creta, Grecia. Karma Travel. creteisparadise.wordpress.com

J’aime bien la grande randonée. Cette fois, je n’avais ni le sac au dos ni les bottes, mais j’avais envie d’aller faire un peu de randonnée aux belles gorges qui s’étendent à travers le milieu de la Crète.  Je revais aux photos dans la guide de Lonely Planet, et je voulais voir par moi-même.  Alors, je suis allée à Imbros, un petit village où commence le parcours d’huit kilomètres à travers la gorge qui se termine à un autre petit village appelé Komitades.

La marche n’est pas difficile du tout, et je dirais qu’il n’est pas pénible non plus. Le terrain n’est pas difficile: vous allez le long d’un beau chemin avec des paysages à couper le souffle. Retenir votre respiration serait dommage, quand même, car la gorge est bordée de petits arbustes d’herbes aromatiques comme la sauge, le thym et l’origan, de pin et de cyprès, et le parfum est un délice.

Lorsque vous arrivez à la fin, c’est un trajet de 5 km (en taxi ou même à pied, si vous avez encore l’énergie et la volonté) pour aller à Chora Sfakion.

Il ya des visites organisées pour aller à cette région. Consultez Karma Travel pour trouver la meilleure option en fonction de votre plan.

%d blogueurs aiment cette page :