Histoires de pirates à Rethymnon

Fortezza, Rethymnon, Crete, Grece.  Karma Travel. creteisparadise.wordpress.com

De retour à Rethymnon, je suis venu me promener à la Fortezza sur la colline du Paleokastro (« Vieux Château »). Il s’agit d’une forteresse vénitienne avec une histoire colorée. Elle peut avoir été construite sur le site d’une acropole romaine dont il ya des références littéraires.  Y est décrit un temple d’Apollon et un sanctuaire d’Artémis. Le « Vieux Château » a été construit ici à l’époque byzantine.

Ce petit Castel Vecchio a été occupé par un pirate génois en 1206, lorsque l’Empire byzantin était dans un moment de faiblesse et de la quatrième croisade battait son plein. Ce pirate, Enrico Pescatore, était un ennemi des Vénitiens dont l’ambition l’a conduit à reprendre la Crète brièvement et a renforcer les fortifications  du vieux château. Il s’est fait renommer Enrico dell Castello de Candia et s’est aussi proclamé gouverneur de Candie. Son aventure en Crète n’a pas duré longtemps, car la puissance navale de la marine vénitienne a surpassé l’ambition du pirate. Plus tard, Enrico a été engagé pour protéger une flotte allemande des galions transportant à travers la Méditerranée une cargaison précieuse: la future épouse de l’empereur Frédéric II, la princesse Yolande de Jérusalem.

Les Vénitiens ont utilisé Rethymnon comme une base stratégique. Ils ont construit un petit port et plusieurs fortifications. Au 16ème siècle, les murs ont eté testés par le feu aux mains des envahisseurs turcs et des pirates. Un corsaire de la Calabre, Giovanni Dionigi Galeni, s’empara de la forteresse en 1571. Giovanni avait été capturé autant qu’enfant par l’un des capitaines du pirate Barberousse Hayreddin Pacha, et forcé de devenir un esclave de galère. Il a rejoint les corsaires et s’est converti à l’Islam. Giovanni a été connu sous plusieurs noms, car leurs vilenies terrorisaient la Méditerranée. Il était si célèbre qu’il a même été mentionné dans «Don Quichotte» de Cervantès, sous le nom de «Uchali». Apparemment, le surnom était une dérivation de son nom de Pirate italien, Occhiali. Le grand méchant a commencé ses activités à Alger, où il se distingua bientôt parmi les disciples du pirate le plus redouté de la Méditerranée, Turgut Reis. A cette époque, il était connu comme Ali Uluj. Il était non seulement reconnu par sa violence, mais aussi comme un bon administrateur. Par conséquent, il a eté commandé avec l’administration de l’île égéenne de Samos, et est également nommé Beylerbey (gouverneur général) d’Alexandrie. La conquête de Rethymnon est venu pendant une année mouvementée pour Ali Uluj.  Il avait  capturé quatre galions près de Malte, puis avait fait face à une mutinerie des janissaires d’Alger, qui exigeaient des arriérés. En cette année, Ali Uluj avait également participé à la bataille de Lépante (qui fait partie d’une campagne visant à expulser les espagnols de l’Afrique du Nord). Voilà l’origine de la  référence chez Cervantes. Dans ce contexte, Uluj Ali avait assez de problèmes à l’époque et n’a pas réussi à l’exploit en Crète, même s’il a bien détruit Rethymnon.

Les Vénitiens ont appris une leçon en faisant face à l’attaque de Uluj Ali. Ils ont rapidement commencé les travaux pour renforcer les fortifications. La reconstruction a duré vingt ans. Le nouveau design de la forteresse a été pensé pour heberger la défence vénitienne, y compris les bureaux administratifs, les magasins de munitions, et une église catholique pour ceux qui habitaient à l’intérieur des murs de la Fortezza.

Après l’occupation turque, l’Église catholique est devenue une mosquée et plusieurs maisons ont été construites intra-muros.

La Fortezza a été utilisée comme une prison à un moment donné, puis les immeubles construits à l’intérieur ont devenu maisons closes. Ces habitations intra-muros ont été démolies au 20e siècle. Aujourd’hui, le fort y reste, et dedans sont les ruines de ce qui était autrefois l’arsenal de cette forteresse, l’église transformée en mosquée, et le beau Théâtre Erofili, qui mérite une autre note sur ce blog.

J’imagine qu’il y a encore plusieurs histoires sur cet hôtel, qui est très agréable à visiter et qui est maintenant utilisé pour des événements culturels. En fait, depuis 1987, on célèbre ici un Festival de la Renaissance qui a lieu chaque été.

Ne manquez pas l’opportunité de réserver une visite guidée de la Fortezza et la belle ville de Réthymnon. Contactez Karma Travel! Leurs experts peuvent vous organiser le transport et l’hébergement, ainsi que vous apporter des informations utiles sur les festivals et activités spéciales pour rendre vos vacances plus intéressants et agréables!

Publicités

Moni Toplou

Moni Toplou, Creta, Grecia, Karma Travel  creteisparadise.wordpress.com

Je suis venu à la pointe nord-est de la Crète pour visiter Moni Toplou, aussi connu comme le monastère de Panagia Akrotiriani, ou simplement «grand monastère». C’est l’un des plus importants monastères de Crète pour son histoire et la grande surface qu’il occupe.

Son nom actuel, «Toplou», se réfère à un mot turc «top», qui signifie «boulet de canon». Ce fut, en effet, une forteresse-monastère où à plusieurs reprises à travers l’histoire, les moines ont du défendre le bâtiment des attaques des pirates et des envahisseurs. Pour cette raison, les murs environnants ont 10m de hauteur.

Le monastère a été construit au 15ème siècle, probablement sur les ruines d’un ancien monastère. Il est situé au pied du Cap Sidero, dans une région aride et venteux. Malgré cela, le terrain était un bien précieux, de sorte que le monastère a souffert des attaques constantes. En 1530, les Chevaliers de Malte l’ont saccagé avec peu de pitié. Quelques années plus tard, un tremblement de terre a laissé le monastère en ruines. Les Vénitiens, qui gouvernaient la Crète dans ce temps, ont décidé d’investir dans la reconstruction du monastère en raison de sa position géographique stratégique. En 1646, après des efforts infructueux pour le défendre contre les envahisseurs, les moines ont dû quitter le monastère en tant que la Crète s’avait rendit aux Turcs. Cependant, le monastère a continué à être considéré comme un lieu d’une importance stratégique, et a obtenu une permission spéciale pour fonctionner sous la juridiction de l’autorité religieuse du patriarche, plutôt que de rendre comptes aux évêques locaux, et le patriarche donna l’ordre de le reconstruire et envoyer des moines pour l’habiter encore. Une autre fois, ses braves moines ont enduré des épreuves pendant la révolution grecque de 1821 et la révolte crétoise contre les Turcs en 1866. La résistance des moines n’était pas seulement militaire, mais aussi intellectuelle, entant qu’ils accueillaient une école pour la communauté locale dans le  monastère. Lors de la guerre d’indépendance, des moines ont été torturés et certaines d’eux ont payé de leur vie.

Dans les années 1940, les moines ont joué un rôle dans l’histoire à nouveau. Les moines protegeait des combattants de la résistance pendant l’occupation nazi, et ont permis aux alliés d’actionner les transmissions radio sans fil depuis le monastère. Quand les nazis ont découvert cela, sa vengeance était sauvage: ils ont torturé et tué l’abbé et au moins deux des moines. Au jour d’hui, il y a un musée dans le monastère pour commémorer son rôle dans l’histoire de la Crète.

Le bâtiment lui-même vaut le détour. Bien que la décoration est austère, la construction a 800m2 sur trois étages, et un locher qui a survécu à toutes les épreuves depuis sa construction en 1558. Il y a également l’église principale à visiter (une basilique de deux navires).

Malgré les pillages multiples, le monastère abrite encore un trésor artistique remarquable. Il ya des expositions d’icônes byzantines, des estampes et quelques fresques époustouflants, comme ceux des murs de la salle à manger des moines. Certaines des icônes byzantines ont leurs propres histoires à raconter, comme celui qui a été miraculeusement retrouvé près d’une source d’eau curative, ce qui représente Agia Anastasia et la Vierge Marie.

Parmi ses trésors, le monastère a également un document datant de 132AC, détaillant le règlement d’un différend entre les villes de Itanos Ierapetra sur le droit de visiter un temple dédié à la déesse Athéna et le contrôle d’une île qui avait importance économique du a la production des colorants pourpres.

ans son vaste terrain, les moines cultivent des vignobles et des oliviers, et produisent de l’huile d’olive, du vin bio, et un raki fabuleux. Vous pouvez acheter tous ces produits au monastère.

Si vous voulez visiter Moni Toplou, contactez Karma Travel pour organiser votre voyage, d’hébergement et d’une visite guidée. Ne manquez pas l’occasion d’entendre l’histoire du lieu d’après un guide local compétent et sympathique, qui va vous faire rêver! Les experts de Karma Travel peuvent vous aider à embaucher tous les services de voyage dont vous avez besoin.

Milia et la Fête de la Châtaigne

Milia, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

J’ai pensé que c’était un bon moment pour me lancer dans une nouvelle expérience. Passer quelques jours sans mauvaises nouvelles télévisées qui me rappellent du fait que nous vivons dans une « époque intéressante » semblait une bonne idée. J’ai pensé que certains jours, même sans connexion Internet pourrait me faire du bien. Cher lecteur, comme une note de bas de page, il est clair que pour moi rennoncer à une connexion Internet est presque comme être privé de tout contact humain, à peu près devenir une ermite moderne.

Donc, qu’est-ce qu’il est, le vraiment essentiel pour vivre? Jusqu’où est-ce qu’on peut reussir à « tout » rennoncer? J’ai pensé que ces considérations valaient la peine d’aller éxplorer, et qu’il serait intéressant d’aller à Milia.

Milia est un village du 17ème siècle situé entre les montagnes de Lefka Ori (Montagnes Blanches) dont les maisons en pierre ont été adaptés pour accueillir les touristes, en majorité des randonneurs. Les maisons ont été restaurées pour créer un hébergement simple, fondamentale, mais très accueillant. Les maisons ont des poêles à bois pour le chauffage et des meubles rustiques. Il ya des panneaux solaires qui produissent suffisamment d’électricité pour répondre aux besoins essentiels du village, mais il n’y a pas d’accès aux médias ou à l’Internet. Les maisons ont une chambre à coucher, salle de bains et salle à manger. L’eau d’un ruisseau à proximité a été canalisé pour utiliser dans les maisons. L’expérience d’un séjour à Milia ne s’agit pas d’être recueilli dans une des maisons en pierre: la vie commune est importante et pour cela, il ya une grande cuisine communale, où vous pourrez déguster des plats bio préparés soigneusement par Giorgos et Tassos. J’ai beaucoup aimé un stifado très riche, préparé avec des châtaignes, des oignons et pommes de terre, avec une sauce au vin rouge. J’ai vraiment apprécié mon séjour et n’avait pas envie de partir! J’ai trouvé qu’il est possible de renoncer à la technologie et d’embrasser une vie plus simple, même sans beaucoup de souci pour cela.

Néanmoins, aujourd’hui je suis là, de retour à la « civilisation » et la rédaction de ce blog.

En Milia, il est possible de louer un vélo ou prendre des randonnés tr&eaigu;s agréables pour visiter les petites villes connues sous le nom « Innaxorion » (« neuf villages »), qui sont dispersés dans cette zone des montagnes. Ici, le temps semble élastique et marche lentement. En me promenant ici, j’ai trouvé des perles, comme une basilique du 15ème siècle dédiée à Agia Varvara (près de Latsiana), et une église dédiée à Agios Nikolaos (près de Mouri), qui abrite des beaux fresques. Il y a aussi le Gorge de Topolia à proximité. La randonée là est très agréable.

Elos est le plus grande des Innaxorion. C’est un beau village entouré par une forêt de châtaigniers et de plusieurs sources naturelles. Il y a aussi des beaux bâtiments vénitiens bien conservés, tels que la maison d’un gouverneur et une forteresse. Il est possible également d’admirer des fragments de mosaïques romaines.

La spécialité de Elos sont les marrons. Je suis arrivé juste pour la Fête annuel de la Châtaigne, qui cette année a eu lieu le dimanche 4 Novembre. Tous au village participent dans la f&eaigu;te, même les petits et les vieux. Il avait de la nourriture, du vin, de la musique et de la danse. Il y avait aussi un type raki typique de cette région (appelée « koumaroraki ») que j’ai bien aimé. Les petits de l’école du village avaient préparé des « Mantinades » (poèmes) sur la châtaigne pour les réciter au festival.

Il était possible d’acheter des marrons énormes, douces et fondants, et aussi d’essayer une variété de plats aux marrons, sucrés et salés. Puis, à l’apogée de l’événement, les châtaignes ont été grillées. Quel plaisir!

Pour plus d’informations à propos de Milia ou si vous êtes intéressé à savoir quand est-ce qu’il y aura des fêtes traditionnelles pour prévoir un voyage aussi exceptionnel en Crète, contactez Karma Travel! Leurs conseillers de voyage vous réserveront le logement, le transport, et pourront vous aider pour faire de votre voyage un plaisir.

La Grotte de Dikteon

Diktaeon, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

Peut simples mortels discuter du lieu de naissance d’un Dieu? Eh bien, il ya un débat sur le lieu de naissance de Zeus. Je suis venu pour visiter la grotte de Dikteon, car on m’a dit que la grotte que j’ai visité à Psiloritis n’était pas le ‘bon’ site. Il est dit que la grotte de Dikteon est le « vrai » lieu de naissance de Zeus. Donc j’avais besoin de venir voir qu’est-ce qui rends si spécial cette grotte, la plus célèbre parmi les 3.000 autres de la Crète et 8.500 de la Grèce.

Dans l’antiquité, celui-ci était un lieu de culte et de pèlerinage, comme en témoignent les offres trouvées ici par des archéologues. Aujourd’hui, le site est visité par les voyageurs du monde entier qui, comme moi, sont venus avec curiosité et puis envahis par sa beauté.

La Grotte de Dikteon est impressionnante, riche en stalactites et stalagmites. On parcour la grotte en suivant une structure avec un balustrade, de sorte que la visite n’est pas exactement une aventure spéléologique. Bien que n’étant pas une «aventure», l’endroit est magnifique, et je dois dire que l’éclairage met en valeur la beauté des formations rocheuses.

A 1025m, la Grotte de Dikteon domine le plateau de Lassithi et l’est de la Crète. Elle est située dans les montagnes de Dicte, et face au nord. La ville la plus proche est Psychro, dont les fiers habitants parlent de la ‘Grotte de Psychro’. D’après cette ville, j’ai suivi un chemin pavé bordé de chênes. On m’a proposé de faire le voyage à la grotte à dos d’âne, mais j’ai insisté en marcher à pied. A la fin de la route, juste avant l’entrée de la grotte, j’ai dû arrêter pour reprendre mon souffle après une longue montée. La vue panoramique sur tout le plateau était digne d’un break de toute façon. Soudainment, je me suis rendu compte de la chance et le bonheur d’y être, et de respirer l’air des montagnes, si merveilleusement rafraîchissant et parfumé avec du thym, la sauge et autres herbes.

Si une déesse a dû choisir un endroit fabuleux, isolé et secret pour  l’accouchement d’un fils qu’elle savait qui sérait le «Père des Olympiens», ce serait l’endroit idéal. Je suis sûre que son choix n’était pas un hasard!

La Grotte de Dikteon a cinq caméras, petits et grands. La vue la plus impressionnante est ce qui donne sur un lac au point le plus bas, entouré des énormes stalactites et stalagmites. Le lac a une stalactite qui le touche à paine, comme une araignée, dit ‘ le «manteau de Zeus’.  Bon coup d’oeil à l’imagination mythique, cette stalactite devient comme un manteau. Dans le fond du lac, il ya une petite chambre de la grotte, dite le lieu de naissance du Père des Dieux.

Si vous voulez visiter cet ancien lieu mythique, contactez Karma Travel. Leurs conseillers professionnels peuvent résoudre tous vos bésoins de services de voyage.  Ils peuvent, aussi, vous proposer comment mieux utiliser votre temps pour vivre l’authentique Crète!

Yoga à Triopetra

Yoga a Triopetra, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

Qui pourrait ne pas être inspiré pour faire interminable série de salutations au soleil avec un fond comme celui-ci?

Je suis venue à Triopetra pour une retraite de yoga que j’ai réservé chez Karma Travel. Je voulais trouver la meilleure façon de vraiment «tout quitter» et trouver ma paix intérieure. Juste il ya quelques mois, la «paix intérieure» et le concept de «bonheur qui vient de l’intérieur» semblait insaisissable. J’était envahie dans une routine 7×24, enfermé dans un bureau, et il semblait que la vie se déroulait en tant que jétait montée dans une sorte de roue de hamster, courant sans fin sans jamais arriver au but.  Il semblait impossible de pouvoir trouver une telle paix. Aujourd’hui, je ne peux pas me plaindre que c’est mon cas, car pour l’instant je profite de mon «bureau mobile». Cependant, il est toujours bon de faire une pause et de trouver le temps de faire une rencontre significative avec soi-même. Heureusement, prendre le temps pour cette retraite de yoga n’a pas laissé un trou dans mon portefeuille, grâce à l’expérience, les conseils et les contacts de Karma Travel.

La tranquillité de Triopetra. Le dévouement de l’enseignant, qui a accordé une minucieuse attention aux détails et nous a poussé a moi et mes collègues, pour nous efforcer à la fois physiquement et mentalement. L’harmonie incroyable que les organisateurs ont créé le groupe. L’ensemble m’est rendue heureuse et m’a fait effectivement profiter de chaque seconde de la retraite. Après avoir pratiqué le yoga pendant plusieurs années sous la supervision de plusieurs enseignants, je peux dire que cela a été une expérience vraiment merveilleuse. Il faut avoir un guide qui peut équilibrer les défis mentaux, au même temps que des aspects physiques et spirituels du yoga, et qui vous pousse un peu plus loin. Je me sens complètement rénové, à l’intérieur et à l’extérieur.

La nourriture offerte tout au long de la semaine a été incroyable, et j’ai aussi beaucoup apprécié une variété de tisanes (tous recueillis auprès des montagnes parfumées de la Crète). Afin de renforcer le sentiment d’être un avec la nature, on nous a offert toujours des plats végétariens ou ‘vegan’, avec des aliments biologiques cultivés localement, et préparés traditionnellement. La cuisine est délicieuse, nourrissante et détoxifiante. Quoi de plus est’ce qu’on pourrait vouloir?

Au cours de la semaine, j’ai passée du«temps libre», assise au sommet d’un rocher pour regarder le coucher du soleil sur la plage. C’est incroyable comment ces plaisirs simples, peuvent vraiment insuffler une force puissante à l’intérieure et  vous remplir d’énergie.

Si vous souhaitez venir à Triopetra pour l’expérience de cette joie et de trouver votre paix intérieure, contactez Karma Travel!

Ierapetra

Ierapetra, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

 

J’ai visité a la « Nymphe du mer de Libye», comme les gens du pays appellent Ierapetra.

Cette ville, selon on m’a informé, est bénéficié d’excellentes conditions météorologiques, particulièrement seche et chaude toute l’année. Certes, je n’était pas déçue quand j’ai visité.

Ierapetra, dont le nom signifie «pierre sacrée », est une ville ancienne, et a existé au moins depuis l’époque minoenne. A cette époque, il y avait une rivalité entre Ierapetra et Phaistos en fonction de leur importance. Dans le 3ème siècle avant JC, les habitants étaient alliés avec le roi Philippe V de Macédoine et les pirates de Sparte, et ont fait la guerre contre une alliance qui comprenait Rhodes, Byzance, Pergame, Athènes et Cnossos. Connue comme la «Guerre crétoise», ceci à la fin a été gagnée par Rhodes et Cnossos. Cependant, Ierapetra est restée une ville indépendante jusqu’à ce qu’elle fut conquise par les Romains en 67 avant JC. On peut voir quelques ruines romaines, en particulier dans le port.

En 824 après JC, Ierapetra a été brutalement envahie et détruite par les Arabes. Entre les 13e et 17e siècles, les Vénitiens ont fait d’elle une ville prospère à nouveau. Certains des palais vénitiens de cette période y restent. Comme le reste de la Crète, Ierapetra a également été conquise par les Ottomans. Une mosquée dans la vieille ville, ‘Kato Mera’, reste comme épreuve de cette période de l’histoire de la ville. J’ai passé une bonne partie de l’après-midi errant autour de cette partie de la ville, avec ses rues médiévales (ruelles et impasses) qui ont restés comme des cartes postales parfaites dans la mémoire de mon appareil photo. J’ai particulièrement aimé une église dédiée à saint Georges (Agios Giorgos), avec leurs ‘dômes aveugles’ en bois.

On me dit que le raki produit ici est le meilleur en Crète, ce qui doivent être corroboré!

Si vous voulez visiter Ierapetra et apprendre davantage sur son histoire et ses saveurs, contactez Karma Travel. Les experts chez Karma Travel peuvent vous conseiller et réserver tous vos services de voyages, tels que des visites guidées, transport, hébergement, et aussi vous organiser des visites aux distilleries raki et aux oliviers pendant la récolte des olives!

Agios Nikolaos

Agios Nikolaos, Crete, Grece, Karma Travel, creteisparadise.wordpress.com

 

Après la paix et la tranquillité de Psiloritis, je pensais que j’avais besoin d’un endroit où je pouvais m’asseoir et regarder les gens passer, un endroit très animée et dynamique.  Alors, j’ai décidé de venir à Agios Nikolaos.

Cette ville a un lac ‘sans fond’ (Voulismeni), qui se connecte à la mer par un goulet étroit. Le lac est entouré de cafés, pizzerias et tavernes qui ont des parasols tout au bord du lac.  Pour une nuit chaude, ceci est l’endroit idéal pour profiter d’une soirée sans souci!

Ce fut l’un des premiers endroits en Crète qui ont vu le développement du tourisme. Cependant, Agios Nikolaos reste très populaire auprès des habitants et des touristes étrangers.  Cette ville a encore un port de commerce, qui a existé depuis l’époque où les Vénitiens gouvernaient la Crète. À ce moment-là, ils ont vu que c’était un endroit particulièrement bon pour construire un port important, car il est protégé par deux petites îles (où ils ont construit des forts pour protéger le port), et est à l’abri des violents vents du nord-ouest qui balaient les autres parties de l’île. Ces deux petites îles en face d’Agios Nikolaos abritent une espèce menacée de chèvres sauvages, appelés «Agrimia».

Lors d’une promenade matinale le long de la marina, il m’est arrivé de voir deux yachts fastueux approchant du port. Je dois avouer que je mourais d’envie de savoir qui etaient les propriétaires de ces palaces flottants. Comme je ne pouvais pas entendre des potins qui meritaient être mentionnés, j’ai continué à marcher autour de la marina. Il m’a rendu heureuse de trouver un petit café qui vend des crêpes magnifiques. J’ai profité, et savourée une remplie de nutella.

Pour préparer votre voyage à Agios Nikolaos et obtenir de l’information sur la grande variété d’options de logement offertes ici, ainsi que la grande variété d’activités (voile, plongée, golf, visites aux monastères et sites archéologiques en proximité), contactez Karma Travel! Il est bon d’avoir un expert pour vous donner des infos et conseils fiables.

Sainte Paix!

Dédale et Icare, Agia Galini, Crete, Grece

Après mes récentes visites aux sites archéologiques, j’ai décidé d’aller à la plage. Une plage touristique. Partout ailleurs, «touristique» peut être synonyme de «mauvais goût».  «Touristique» ne peut que rarement être couplé avec «charmante», mais villes de Crète souvent réussissent à faire passer cette rareté, et Agia Galini est l’une de ces heureuses exceptions.

Agia Galini (« sainte paix») est à peu près en face de Matala dans un petit golfe au sud de la Crète. Il s’agit d’un petit village encerclant un port. Bien qu’il fourmille d’activités, je n’ai pas vu de voitures. Il y avait des enfants jouaient et se promenaient sans souci. J’aime vraiment la convivialité des petites villes en Crète.

Je me suis assise dans une taverne qui m’a attiré par la promesse d’un «Four des voleurs». J’ai mangé de l’agneau cuit de cette façon. Il s’avère qu’un «four des voleurs» est un pot en argile enfoui dans le sol. On allume un feu au sommet du pot d’argile et ainsi cache le «four» et la viande «volé»de chèvre ou de mouton se cuisine sans révéler ouvertement le vol par l’odorat et les fumées, comme le ferait un tournebroche. Eh bien, mon verdict est que le vol de l’agneau vaut sans doute la peine! C’était absolument délicieux.

Je me suis promenée vers le haut de la colline, et je suis tombé sur une plate-forme mythique: la roche où il est dit que Dédale et Icare ont appris a voler. L’histoire raconte que Dédale était venu de Crète banni d’Athènes, où le grand inventeur avait tué son neveu (son apprenti) de peur qu’il dépasserait les capacités du maître. Donc, Dédale est venu à Crète, où il a travaillé pour le roi Minos. Le roi lui avait demandé de construire un labyrinthe pour garder le puissant Minotaure à l’intérieur. Dédale a construit un labyrinthe si compliqué qu’il était impossible d’y échapper.

Ce fut le cas jusqu’à ce que le jeune et brave prince Thésée est venu en Crète et s’est offert comme appât prêt à entrer dans le labyrinthe. Il tentera de tuer le Minotaure. Ce qu’il voulait, c’était de mettre fin à un rituel de vengeance par lequel un certain nombre de jeunes de son pays ont été présentés au Minotaure chaque septième année, puis était tués par cette bête sauvage. Thésée était beau et plein d’esprit, et la fille du roi Minos, Ariane, est tombée amoureuse. Folle d’amour, la princesse a décidé qu’elle aiderait à sauver son prince et puis s’enfuirait avec lui. Elle lui a donné une balle de fil et lui a demandé de démêler le fil comme il est entré dans le labyrinthe pour qu’il puisse trouver le moyen de sortir. Ainsi, Thésée a tué le Minotaure et a fuit le Labyrinthe, en prenant la princesse Ariane avec lui.

Le roi Minos était furieux. Fou de rage vers le constructeur du Labyrinthe, il a emprisonné Dédale et son fils, Icare, dans une tour. Il n’y avait pas moyen de sortir.

L’inventeur a trouvé une solution, cependant. Il a construit des ailes faites de cire d’abeille et de plumes, et a réussi à apprendre à voler. Dédale s’a attaché ses ailes, et a appris Icare à faire de même. Il y avait deux grands considérations: ils ne pouvaient pas s’approcher du soleil, parce que la cire d’abeille allait se fondre, et ils ne pouvaient pas se brosser avec l’écume de la mer, parce que cela ruinerait les plumes. Père et fils ont volé vers  l’haut du ciel. C’était tellement époustouflant que Icare a oublié les avertissements et a volé trop près du soleil.  Ses ailes s’ont fondues et il a inévitablement tombé dans la mer et s’est noyé. L’île la plus proche de l’endroit où le garçon s’est noyé est appelée Icaria, en son honneur.

Si vous voulez visiter la mythique Agia Galini, ou si vous voulez aller aux îles sans risquer le sort d’Icare, contactez Karma Travel! Ils vont trier vos billets d’avion, les transferts, l’hébergement, des visites guidées, et vont aussi vous organiser des visites de vignobles, oliviers, des distilleries raki, et vous montrerant les traditions de la Crète. Venez découvrir l’authentique Crète avec une tour organisée par Karma Travel!

Agia Triada

Agia Triada Archaeological Site, Crete, Greece

Je viens de visiter les vestiges d’une résidence d’été du roi de Phaistos. Le site doit son nom à ce qui est aujourd’hui un village fantôme, détruit pendant la guerre du 19ème siècle de l’indépendance des Turcs -Agia Triada.

Les fouilles archéologiques ont révélé que le site a été habité dès 3000 av. Les ruines exposées au public appartiennent à une villa balnéaire, apparemment construite environ 1600 avant JC, à l’apogée de la civilisation minoenne. Le palais fut ensuite détruit une centaine d’années plus tard, et a subi plusieurs transformations au fil du temps. Un Megaron imposante a été construite sur les vestiges des murs de la villa, avec de nouvelles édifications entourant une cour intérieure où des rassemblements publics et des cérémonies doivent avoir été détenues.

Zoom dans l’avenir, et un temple à Zeus a été érigé ici. Centaines d’années plus tard, autour de l’an 1400, une église byzantine dédiée à Agios Giorgos tou Galata, qui existe encore aujourd’hui, a été construite sur ce site. L’église est un petit bijou qui contient des assez bien conservés et beaux fresques byzantines.

Mon esprit tourne à la pensée d’une petite ville dont les mêmes pierres ont fait partie des structures architecturales au cours de près de 3000 ans (par phases successives de construction et reconstruction)! Surement, c’est la preuve de qu’il ya quelque chose de très spécial à propos de cette île, et ce site en particulier.

Parmi les pièces les plus impressionnantes fouilles sur ce site sont des vases d’argile très finement produites, et des sarcophages extraits d’une série de tombes découvertes au nord-est du complexe palatial. Je me souviens de les avoir vus dans le Musée Archéologique d’Héraklion. Malheureusement, je ne pense pas que j’ai fait assez attention à eux. Je pense qu’une autre visite est due maintenant que j’ai plus de contexte, et j’aurais certainement besoin de regarder les sarcophages plus en détail!

Si vous voulez venir ici pour découvrir les mystères de Agia Triada, contactez Karma Travel! Ils seront en mesure de vous conseiller sur le transport, les visites guidées et l’hébergement.

Gortyne

rGortyna, Crete

Au-delà des belles collines couvertes d’oliviers, qui vont bientôt être racoltées, je suis arrivé à Gortyne. Nous sommes accueillis par des grandioses statues dans un musée en plein air.  Le musée est  juste a coté d’une basilique byzantine datant du cinquième siècle dédiée à Agios Titus (le premier évêque de la région, et également le destinataire de l’une des épîtres de St Paul qui sont contenus dans le Nouveau Testament).

Il y a aussi un platane avec une plaque qui indique aux visiteurs que c’était sous cet arbre que Zeus séduit Europa. C’était à cause de ce fait que l’arbre reste toujours vert pour commémorer leur amour.

Traversant la route, j’ai passé un bosquet d’oliviers et puis trouvé les ruines de ce qui a du être une ville spectaculaire. Les archéologues ont établi que le site a été habité depuis le néolithique. En me promenant le long des chemins qui croissent le site, je ne cesse pas de me sentir partie d’une histoire millenaire. Il ya des morceaux des ruines excavées le long du chemin, et j’ai un bon sens de que mes pas résonnent ceux des anciens habitants de cette ville. Les fouilles continuent sur le site. En fait, on me dit,  l’année dernière les archéologues ont déterré quelques statues énormes, des lampes et des dalles sculptées avec des scènes de batailles et des mythes juste à l’Odéon.

Derrière l’Odéon, il y a un document très important conservé dans la pierre. Le mythe du roi Radamanthus et son code de loi, dont j’ai parlé dans un post précédent, devient un passage de l’histoire à Gortyne: sur un mur derrière l’Odéon est un ancien code de droit qui remonte au 6ème siècle avant JC.

Le Code de Gortyne, affiché derrière le théâtre, est écrit en grec dorien. Le texte est écrit de droite à gauche, puis la ligne suivante de gauche à droite, et ainsi de suite. En effet, le lecteur doit lire à l’envers chaque autre ligne! Le code décrit les relations familiales dans cette société, y compris le mariage, le divorce, les successions, les adoptions, et les droits de garde. Il décrit également leur approche à la propriété (y compris l’esclavage comme une forme de propriété à l’époque) et les contrats. Il ne contient pas de lois pénales ou des procédures, ce qui a conduit les archéologues à penser que ce n’est qu’une fraction d’un document beaucoup plus long. Il est également intéressant car il représente une période de transition d’une société matriarcale à une société patriarcale, où les droits des femmes à la propriété et à l’héritage ont subi le passage à une position moins favorable. Néanmoins, ces lois permettaient aux femmes de maintenir le droit à leur part des biens après un divorce ou après veuvage, et reconnaissaient le droit des femmes de posséder des biens indépendamment de leurs maris.

Le code, qui se trouve dans le tunnel derrière le théâtre, a été préservée quand les pierres des anciens bâtiments helleniques ont été réutilisés par les romains pour construire leurs propres. Certaines parties ont été soigneusement conservés et restaurés lorsque trouvés dans les fouilles. Par example, quelques dalles ont été trouvés en creusant un moulin à eau.

Gortyne était la ville crétoise la plus importante du temps des Romains. Quand ils ont envahi l’île, cela est devenu la capitale de l’île. Les ruines romaines sont impressionnants. Il y a la résidence du gouverneur romain de la Crète et de Cyrène, le préteur, qui remonte au 1er siècle après JC. Il ya aussi des bains, un sanctuaire dédié à Auguste, une cour de justice, et un temple dédié aux Nymphes, qui jugeant par la taille de sa citerne, doit avoir eu des fontaines fabuleux. La ville romaine a dû être très impressionnant. Elle a été détruite en 825 quand les envahisseurs andalous ont pris l’île et détruit Gortyna lorsque ses dirigeants ont refusé de se rendre.

Il ya aussi une acropole sur la colline d’Agios Ioannis, qui est considéré comme faisant partie de Gortyne. Cela semble avoir été «terre sainte» pendant une longue période. Il y a des preuves de l’activité humaine ici à l’époque néolithique. Un temple dédié à Athéna a été érigé ici;  à l’époque byzantine, une basilique a été construite sur le site. Il y a aussi les vestiges d’une forteresse romaine, construite au 7ème siècle.

Si vous souhaitez visiter ces sites, prenez contact avec Karma Travel pour organiser votre transport et une visite guidée, ainsi que l’hébergement dans la région. Ils seront en mesure de vous conseiller comme seuls des experts locaux peuvent!  Pensez aussi  à faire visite des bosquets d’oliviers dans cette saison de récolte.  Karma Travel peut aussi vous conseiller et tout organiser!

%d blogueurs aiment cette page :